Chauffage

Accueil > Travaux éligibles > Chauffage > Chaudière individuelle à haute performance énergétique

Chaudière individuelle à haute performance énergétique

Une chaudière à haute performance énergétique affiche, en conditions optimales, des rendements très intéressants. Elle vous permet de diminuer votre consommation de chauffage de 15 à 20 % par rapport à une chaudière conventionnelle.

Ceci s’explique par le fait que les chaudières à condensation individuelles consomment moins de combustible que les autres, en exploitant l’énergie présente dans la vapeur des gaz de combustion. Vous réalisez donc non seulement des économies, mais vous réduisez également vos émissions de C02.

A savoir : le raccordement de l’évacuation des produits de condensation au réseau d’eaux usées est nécessaire lors de l’installation.

Critères à respecter

  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul », valide à la date d’engagement des travaux.
  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour les besoins de chauffage des locaux est supérieure ou égale à 90%
  • La puissance thermique nominale de la chaudière doit être inférieure ou égale à 70kW.
  • La chaudière doit être associée à un dispositif de régulation de classe IV, V, VI, VII ou VIII permettant une régulation de la température de l’eau au départ de la chaudière.

    La régulation peut se faire par :
    - modulation de la puissance de la chaudière ou
    - marche/arrêt de la chaudière

    L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) doit être mesurée sans prendre en compte le dispositif de régulation (performance de la chaudière seule pour les besoins de chauffage des locaux).

    Si votre installation est déjà équipée d’une régulation de température, vous pourrez bénéficier d’une énergie prime pour l’installation de votre chaudière, sans pose d’un nouveau régulateur.
    Attention : Si le système de régulation est existant, la date d’émission de votre facture de pose du régulateur doit être postérieure au 26/09/2015.

Mentions devant apparaître sur votre facture

  • La mise en place d’une chaudière
  • La marque et la référence de la chaudière
  • L’efficacité énergétique saisonnière (Etas) de la chaudière seule pour les besoins de chauffage des locaux
  • L’installation d’un régulateur
  • La marque et le modèle du régulateur
  • La classe du régulateur

Les éléments qui doivent constituer votre dossier

  • Copie du devis de pose d’une chaudière associée à un régulateur daté et signé par vous-même
  • Dans le cas où le système de régulation est installé avec la chaudière :
    - Copie de la facture de pose avec l’ensemble des mentions listées ci-dessus ;
  • Dans le cas où le système de régulation est existant ou installé indépendamment de la chaudière :
    - Copie de la facture de pose de la chaudière avec les mentions listées ci-dessus (marque, modèle et Etas de la chaudière)
    - Copie de la facture de pose du régulateur avec les mentions listées ci-dessus (marque, modèle et classe du régulateur)
  • Original de l’Attestation sur l’Honneur complétée et signée
  • Copie de la qualification de votre professionnel titulaire d’une qualification portant la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) dans le domaine « Installation d’une chaudière condensation ou micro-cogénération gaz ou fioul », valide à la date d’engagement des travaux.
  • Pour bénéficier de la Maxi énergie prime, votre dossier doit également comporter la copie du justificatif du revenu fiscal de référence de votre ménage pour l’année demandée. Si votre ménage est composé de plusieurs foyers fiscaux (plusieurs avis d’impôt), joignez l’avis d’impôt de chaque foyer fiscal.

Je m'inscris ! Je simule ma prime